Questions prévues par l’opposition pour le conseil du 1er mars à Willems

Image questions réponsesAu nom de la liste « Partageons et Vivons Willems », ci-dessous les questions diverses qui attendent une réponse de la part du Maire de Willems lors de la réunion de Conseil municipal de Willems prévue le mercredi 1er mars.

1/ Les 70 000 euros perçus en subvention de l’état en 2016 sont-ils réellement liés à votre gestion ou bien à la réforme de la Dotation Globale de Fonctionnement calculée en fonction de nouveaux critères  dont le nombre de logements sociaux existant dans notre commune en 2016 ? et ainsi donc liés aux politiques d’aménagement des équipes municipales précédentes ?

Lire la suite

Explication de texte du « Willemois 2017 »

Photo bulletin municipalChères Willemoises, chers Willemois,

Dans le dernier magazine Willemois (page 31), le maire de Willems nous a particulièrement fêtés… Nous avons encore des étoiles plein les yeux… Il faut dire qu’en cette saison, les marrons glacés et les châtaignes grillées sont très prisés et M. Rolland s’est, comme de coutume, montré extrêmement généreux avec notre équipe d’opposition !
A notre tour, de façon plus courtoise et pondérée, nous venons publiquement répondre à ses nombreuses interrogations. La gentillesse, la clairvoyance et l’impartialité de notre édile forcent l’admiration et méritent que l’on s’y appesantisse un peu. C’est donc dans un esprit constructif et avec déférence que nous venons participer à l’élévation du nécessaire débat démocratique.
Notre support papier n’a certes pas la qualité des onéreuses publications municipales, vous n’y retrouverez pas nos portraits à chaque coin de page puisque c’est aux quatre coins des rues de Willems et au cœur des associations que nous nous rencontrons.

Lire la suite

En mémoire de Jean Bouche : le 14 juillet à 10H30, venez nombreux

Mais qui était Jean Bouche ?

Jean Bouche, Maire de Willems de 1945 à 1980 : Un homme d’exception

Jean BoucheJean est né à Baisieux le 12 août 1911, marié à Madeleine Croain, une Willemoise, Jean travaille à la SNCF .
Mobilisé en 1939, Jean est fait prisonnier comme de nombreux soldats durant 5 années. Menuisier de métier, Jean travaille dans une entreprise de menuiserie à Bonn (Allemagne) en tant que prisonnier de guerre.
Il fut le premier prisonnier à rentrer à Willems, alors qu’il n’était pas encore de retour de captivité, son nom était retenu sur la liste du parti socialiste pour les élections municipales de la Libération.
Elu Maire en 1945, il le restera jusqu’en 1980.

WILLEMS a été toute sa vie, c’était un homme simple, sans ambition à part de faire de Willems une commune conviviale et avant-gardiste.
Jean disait souvent : « Un bonjour ça ne coûte rien ». C’est cela aussi l’âme du village.
La cité heureuse ne naîtra que d’un obscur travail toujours recommencé !
C’était tout cela Jean Bouche…

Lire la suite